Nouvelle cible thérapeutique contre les infections virales persistantes

Actualités internationales – 18 janvier 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Université du Québec) 11-01-2017

La vie est une question d’équilibre et l’organisme ne fait pas exception à cette règle. Ainsi, les niveaux d’expression d’une protéine peuvent influer sur la capacité du système immunitaire à neutraliser ou non un virus. Appelées interférons de type I (IFN-I), ces cytokines, jusqu’alors considérées comme des protéines clés dans la réponse antivirale, pourraient aussi contribuer au maintien de l’infection dans certaines pathologies virales. Le professeur Alain Lamarre du Centre INRS-Institut Armand-Frappier et son équipe ont réalisé des avancées significatives sur le rôle des IFN-I pouvant avoir des retombées prometteuses pour traiter plus efficacement des maladies virales comme l’hépatite C (VHC) ou l’immunodéficience humaine (VIH).

source et suite de l’article