Avertissement de contenu

Nous tenons à rappeler que les informations présentes dans cet article sont le reflet de nos connaissances à ce jour. Nous ferons des mises à jour si nécessaire au fur et à mesure des nouvelles. Si vous ressentez des symptômes tels que la fièvre, la toux, des difficultés respiratoires ou que vous rentrez d’un voyage à l’étranger, appelez le 1-877-644-4545 qui est le numéro d’urgence en lien avec le COVID-19.  

Ma charge virale est indétectable 

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) considère que le risque associé au COVID-19 pour la santé publique est faible pour la population générale. Selon les données scientifiques à jour, les personnes vivant avec le VIH ayant une charge virale indétectable et un taux de CD4 en mesure de se défendre contre la majorité des infections, ne sont pas plus à risque de contracter le COVID-19 ou de vivre des complications suite à la transmission du COVID-19.

Mesures de prévention pour tous·tes

  • Se laver soigneusement les mains et ce, plusieurs fois par jour, avec de l’eau tiède et du savon ou avec une solution hydroalcoolique,
  • Garder une distance d’environ 2 mètres, si possible, avec toute personne, présentant ou non des symptômes et ce, à titre préventif,
  • Évitez de se toucher les yeux, le nez et la bouche si vos mains ne sont pas lavées,
  • Si vous toussez ou éternuez, il est recommandé de le faire dans le pli de votre coude ou encore, dans un mouchoir qui couvre la bouche et le nez et le jeter par la suite,
  • S’assurer d’avoir assez de médication pour pouvoir poursuivre ses traitements, si applicable,
  • Isolement volontaire de 14 jours pour toutes les personnes qui reviennent de l’étranger et/ou qui présentent des symptômes s’apparentant à la grippe et/ou au rhume,
  • Isolement obligatoire de 14 jours pour tous·tes les employé·e·s de la fonction publique, le personnel de la santé, de l’éducation et des services de garde qui reviennent de l’étranger,
  • Si vous ne présentez aucun symptômes s’apparentant à la grippe et/ou au rhume et plus spécifiquement la toux, il n’est pas nécessaire de porter un masque. Les mesures d’hygiène précédemment nommées sont les meilleurs moyens de prévenir la propagation du virus,
  • Pour les personnes qui utilisent des substances psychoactives, l’Anonyme rappelle qu’il est important de
    • minimiser le partage de matériel
    • faire attention à la transmission par contact   
    • préparer soi-même ses substances
    • prévoir sa consommation et le matériel nécessaire.

Et si ma charge virale est détectable ?

Le risque de transmission du COVID-19 ainsi que les complications en lien avec la transmission seraient possiblement plus importantes chez les PVVIH ayant une charge virale détectable, en situation d’échec thérapeutique ou ayant un taux de CD4 sous les 200. Pour l’instant, les mêmes recommandations sont émises pour tous·tes : appliquer les mesures de prévention précédemment nommées au mieux des capacités de chacun·ne. Il est aussi important de conserver la meilleure observance thérapeutique possible afin de maintenir la santé de son système immunitaire. Prendre soin de son système immunitaire permettra de se protéger du COVID-19 mais aussi, des autres infections comme la grippe. 

Le COVID-19 et l’accès aux traitements

Les mesures présentées plus haut devraient être appliquées par tous·tes considérant que la transmission du COVID-19 se fait principalement dans l’entourage familial.

Rester chez soi pour éviter toute transmission est, pour le moment, la meilleure solution. 

En Chine, il a été nommé que certaines PVVIH commencent à avoir de la difficulté à obtenir leurs traitements antirétroviraux et/ou leur renouvellement. L’ONUSIDA suggère que les PVVIH aient accès à 3 mois de traitement au minimum. Cela permettrait de ne pas engorger les établissements de soins de santé mais aussi, de s’assurer que tous·tes puissent poursuivre la prise du traitement sans augmenter les risques de contracter le virus. Prenez contact avec votre professionnel·le de santé pour avoir toutes les informations selon votre situation. 

L’isolement face au virus, pensons à tous·tes

Les facteurs de risque de formes graves ou de mortalité du COVID-19 sont, au meilleur de nos connaissance actuelles, l’âge avancé, la présence de maladies cardiovasculaires, le diabète ou encore l’insuffisance respiratoire chronique. Bien que ces conditions puissent être présentes, elle ne le sont pas chez toutes les PVVIH. 

Cependant, l’ASPC précise que certaines personnes présentent des risques d’ordre plus social face au COVID-19. Notons pour exemple les personnes qui ont de la difficulté à lire, à parler, à comprendre ou à communiquer ; de la difficulté à avoir accès à des soins médicaux ; à prendre des mesures de prévention, comme se laver les mains souvent ; des obstacles économiques ; un emploi instable ; un isolement social ou géographique entre autres. Le COVID-19 peut isoler, il ne touche pas toutes les personnes de la même manière. Certain·e·s d’entre nous n’ont pas le luxe de faire du télétravail ou bien de pouvoir se confiner chez elleux. Il est important de respecter les mesures de précautions pour nous protéger tous·tes. 

Il est également primordial de réduire la stigmatisation associée au COVID-19 car la stigmatisation n’a jamais aidé à mettre fin à la propagation d’un virus. Lutter contre la stigmatisation et la discrimination, de même que favoriser le dépistage et l’obtention d’un traitement sont les méthodes à prioriser dans la lutte contre ce virus. Nous nous devons également d’être à l’écoute des personnes l’ayant contracté. Prenons conscience de nos privilèges et restons solidaires.  

Le Portail auprès de vous

Il est tout à fait compréhensible d’avoir besoin de soutien face au COVID-19. Sachez qu’au Portail nous sommes là pour vous accompagner pendant ces moments difficiles. Nous sommes disponibles par clavardage via notre site, par texto au (514) 400-9301 ou encore par courriel à l’adresse intervention@pvsq.org. 

Toute l’équipe est mobilisée pour vous apporter le soutien et les réponses dont vous pouvez avoir besoin. N’hésitez pas, nos services sont gratuits, confidentiels et ouverts à tous·tes. Prenez soin de vous !

Cet article est un travail d’équipe et plus particulièrement le fruit d’une collaboration entre Paméla Héon et Marie D-S.

Références 

Agence de la santé publique du Canada. (2020, 13 mars). Maladie à coronavirus (COVID-19) : Les populations vulnérables et le COVID-19.   https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/populations-vulnerables-covid-19.html

L’Anonyme. (2020). COVID-19 – Prévention pour les personnes qui consomment des substances psychoactives. https://www.anonyme.ca/2020/03/14/covid/?fbclid=IwAR3rBen4q1nCHXfMdRj9GK6bL6czHaOv4X6fH4UKytPVEC97YgNwkva0aH0

Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ). (2020). Mémo – COVID-19 (coronavirus) Date – 12 mars 2020 Mis à jour – 13 mars 2020. 13 p. https://aidq.org/wp-content/uploads/MEMO_AIDQ_COVID-19_Coronavirus_MJ_13-03-20-1.pdf

Byanyima, Winnie. (2020, 12 mars). Les ripostes efficaces aux épidémies mondiales sont celles qui placent les individus au coeur des préoccupations. ONUSIDA. https://www.unaids.org/fr/resources/presscentre/featurestories/2020/march/20200312_covid-19

CATIE. (2020, 16 mars). Mise à jour de CATIE à propos de la COVID-19. CATIE. https://www.catie.ca/fr/nouvelles/declaration-catie-propos-covid-19

Fugues. (2020, 14 mars). Questions et réponses concernant la COVID-19. Fugues. https://www.fugues.com/255948-article-questions-et-reponses-concernant-le-coronavirus.html

Ministère de la Santé et des Services sociaux. (MSSS). (2020, 17 mars). Coronavirus (COVID-19). Santé et Service sociaux Québec. https://msss.gouv.qc.ca/professionnels/maladies-infectieuses/coronavirus-2019-ncov/

ONUSIDA. (2020, 19 février). Communiqué de presse – Épidémie de COVID-19 : collaboration de l’ONUSIDA et de la Chine afin de garantir la continuité du traitement des personnes vivant avec le VIH. ONUSIDA.  https://www.unaids.org/fr/resources/presscentre/pressreleaseandstatementarchive/2020/february/20200218_china_covid19

Pialoux, G. (2020, 12 mars). Coronavirus et VIH: quelles implications de l’un sur l’autre ? VIH.org. https://vih.org/20200312/coronavirus-et-vih-quelles-implications-de-lun-sur-lautre/

Rodriguez. M. (2020, 10 mars). What You Need to Know About the New Coronavirus and HIV. TheBody – The HIV/AIDS Resource. https://www.thebody.com/article/new-coronavirus-and-hiv?fbclid=IwAR3vVx32j8MGxuX6Hz0wSU2_QW3HzuX3bR-r5tIt4Wblk3qJQ2oAco8h76s

Roncier, C. (2020, 13 mars). COVID-19: Les personnes vivant avec le VIH ne sont pas plus exposées. VIH.org. https://vih.org/20200313/covid-19-personnes-vivant-avec-le-vih-pas-particulierement-exposees/

Laissez un commentaire.