L'autotest du VIH

En novembre 2020,  Santé Canada a autorisé la vente de l’autotest INSTI®,  une technologie permettant aux personnes qui se questionnent sur leur statut sérologique de se dépister facilement et rapidement à l’endroit de leur choix. 

Comment se le procurer 

En ce moment, la seule manière de vous procurer l’autotest est en ligne, via le site du fabricant canadien BioLytical. Le coût est d’environ 35$ sans compter les frais de livraison qui peuvent augmenter la facture de 15$ supplémentaire. 

Pour le PVSQ, la question de l’accessibilité de l’autotest est au cœur de nos préoccupations. En effet, il s’agit d’un élément majeur qui permettra réellement de faciliter l’accès au dépistage pour les personnes qui ne se rendent pas dans les institutions de santé pour diverses raisons. Un projet de recherche sera amorcé en mai 2021 pour étudier la possibilité de distribuer les autotests gratuitement avec la collaboration des organismes communautaires pour les personnes qui n’ont pas les moyens de se le procurer.

Fonctionnement et fiabilité

L’autotest INSTI® repose sur l’analyse d’une goutte de sang que l’on prélève sur le bout du doigt et que l’on dépose dans une solution réactive à la présence d’anticorps VIH. Le résultat du test  qui se révèle en moins d’une minute est facile à interpréter. 

En suivant les étapes du test avec précision, les études ont évalué que le pourcentage de résultats positifs en présence du VIH est de 99,6%. Autrement dit, 4 résultats faussement négatifs pourraient survenir parmi 1000 autotests effectués. La spécificité du test quant à elle est évaluée à 99,5 %, ce qui signifie que 5 résultats pourraient être faussement positifs sur 1000 tests réalisés.

Éléments importants à savoir avant d’utiliser l’autotest

L’autotest ne permet pas de confirmer une non-transmission du VIH pour une exposition récente. Afin de s’assurer de la fiabilité du résultat, il est important de considérer la fenêtre sérologique. Il s’agit du moment qui doit s’écouler après  l’exposition au VIH pour que l’autotest puisse détecter la présence d’anticorps. Il est préférable d’attendre 12 semaines après l’exposition dans le but d’avoir une confirmation claire du résultat positif ou négatif. Si vous pensez avoir été exposé.e récemment au VIH (moins de 72h), vous devez consulter un.e professionnel.le de la santé le plus rapidement possible pour qu’iel évalue le risque de transmission et qu’iel vous prescrive la PPE (prophylaxie postexposition) au besoin. La PPE est un traitement combinant plusieurs antirétroviraux permettant de bloquer l’infection du VIH après une potentielle exposition.

Mode d’utilisation

**Attention** :  Il est très important de lire attentivement les instructions pour s’assurer de la précision de l’autotest.

Étape 1 : Se laver les mains, s’installer confortablement et placer devant soit le dispositif du test, les trois petits flacons et la lancette stérile.

etape1

Étape 2 : Ouvrir le flacon 1 devant soi. Préparer la lancette, masser quelques secondes le doigt afin de faciliter le prélèvement puis placer la lancette sur le côté du doigt pour piquer. Une fois la goutte apparue, laisser tomber dans le flacon 1.

etape2

Étape 3 :  Mettre le bouchon et remuer 3 fois de haut en bas le flacon. Mettre le liquide dans le dispositif et attendre que le liquide perde sa couleur.

etape3

Étape 4 : Remuer le flacon 2 et mettre la solution dans le dispositif. Attendre que le liquide bleu perde de sa couleur, un point devrait apparaître. 

etape4

Étape 5 :  Prendre le troisième flacon et déposer le liquide dans le dispositif. Le résultat devrait se révéler réactif (apparition d’un deuxième point) ou non réactif après quelques secondes.

etape5

Comment interpréter le résultat

Résultat positif (*terme recommandé par Santé Canada)

Résultat négatif

Le test n’a pas fonctionné

reactif
nonreactif

En cas de test positif

Attention, le résultat positif n’est pas un diagnostic. C’est pourquoi il faut prendre rendez-vous en clinique de dépistage pour faire  un test de confirmation réalisé par des professionnel.les de la santé et analysé en laboratoire qui est plus précis qui vous permettra d’obtenir un suivi. Vous pouvez consulter notre carte interactive des sites de dépistages de la province du Québec ici. Pour obtenir du soutien, contactez-nous par téléphone au (514) 523-4636 ou par écrit via info@pvsq.org

En cas de test négatif

Si vous avez respecté la période fenêtre de 12 semaines avant de faire le test, vous n’avez pas besoin de refaire un test en clinique. Cependant, si vous considérez d’autres stratégies de prévention, la PrEP pourrait vous convenir. 

Infographie- Mode d'utilisation