methamorphose

Methamorphose

Le projet de recherche Meth@morphose a pour objectif de connaitre les besoins en services de la communauté HARSAH montréalaise qui consomme du crystal meth.

Communiqué du projet
Prochain groupe de discussion:

Auprès d'EX-consommateurs de crystal depuis un minimum d'un an.
Lundi 1er mai 2017 de 18h00-20h30

Contacte: jorge.flores.aranda@usherbrooke.ca


Tu es un homme, tu as des relations sexuelles avec d’autres hommes et il t’est arrivé de consommer du crystal meth au cours de la dernière année ?

Ton expérience et ton point de vue pourront nous aider à mieux comprendre la consommation de crystal meth dans la communauté gaie de Montréal et à développer des services ou des programmes adaptés à ta réalité.

Nous t'invitons à participer à un questionnaire en ligne anonyme, faisant partie d'une étude menée en collaboration avec l'Université de Sherbrooke, la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida et RÉZO. Confidentialité assurée.

Questionnaire Meth@morphose

Regardez la vidéo descriptive suivante par le chercheur Jorge Florès-Aranda:

Dans le cadre du projet, outre le questionaire en ligne et une table de concertation des acteurs concernées, des groupes de discussion auprès de différents groupes à lieu avec une compensation financière pour les participants.


Liste de Ressources

En cas de besoin, nous t'invitons à communiquer avec les ressources suivantes:

  • CRDM 514-288-1515 : intervention immédiate en lien avec toxicomanie 24h/24, 7jrs/7
  • CACTUS 514-847-0067 : réduction des méfaits, distribution de matériel d’injection, d’inhalation et de prévention 
  • KONTAK 514-527-0928 : matériel pour sex party, service d'écoute et soutien | outreach@accmontreal.org
  • PORTAGE 514-939-0202 : centre de réadaptation en toxicomanie | info@portage.ca
  • CMA : rencontres Crystal Meth Anonyme, basé sur les 12 étapes | mail@cmamtl.org

 

 

Vidéos Meth

MethRealite

La consommation du crystal meth est en augmentation au sein de la communauté gaie montréalaise depuis un certain temps et plusieurs acteurs du milieu de la santé, de la recherche et du communautaire s'activent pour aborder ce sujet doublement tabou.

La Clinique médicale Quartier Latin, un important centre de médecine urbaine à Montréal, a d'abord instigué un site web informatif sur le sujet du nom de Meth & Réalité et produit aujourd'hui une série de capsules vidéos réalisées par le Portail.

Vous pourrez trouver l'ensemble des videos sur le site web Meth & Réalité, tout comme la majorité de celles-ci sur le profil Viméo du Portail VIH/sida du Québec et sur sa chaîne Youtube. La série de capsules s'articule autour des quatres thèmes suivants:

information | prévention | ressources | témoignages 

Le crystal meth, parlons-en



PIVO : Dépistage, soutien et traitement

Mené par la Clinique Médicale Urbaine du Quartier Latin, PIVO vous accompagne dans votre utilisation de crystal-meth et de maintien de votre santé. Le site internet vous permet de prendre RDV en ligne rapidement, et de bénéficier de tests rapides du VIH ainsi que de counselling drogues et sexualité. 

Plus d'informations : 

 


 
Information : Clinique médicale Quartier Latin

La Clinique propose d'en apprendre plus sur le crystal meth et d'en parler avec votre médecin si vous en consommez.


Quartier LatinFondée en 1997, c'est un centre de médecine urbaine, accrédité Groupe de médecine de famille (GMF).

Elle regroupe plus d’une vingtaine de médecins omnipraticiens et de médecins spécialistes, en plus d'infirmières, nutritionniste et psychologue avec une approche humaine centrée sur les besoins du patient.

La clinique est au premier étage de la gare d’autocars de Montréal, au 1730 rue Berri.


Information: Projet de recherche Meth@morphose

Projet de recherche Meth@morphose pour connaitre les besoins en services de la communauté HARSAH montréalaise qui consomme du crystal meth. 

Methamorphose

Le projet propose actuellement un questionnaire en ligne, confidentiel et anonyme, s'adressant aux hommes montréalais qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes et qui consomment du crystal meth.

À partir de leurs expériences et points de vue, et avec des groupes de discussions avec des consommateurs, ex-consommateurs et des intervenants du milieu communautaire et de la santé, l'étude vise le développement de services ou des programmes adaptés leurs réalités.

L"étude est menée en collaboration avec l'Université de Sherbrooke, la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida et RÉZO.  La confidentialité est assurée. 


Ressource : Le service Kontak

Kontak est un service de matériel de prévention et d'accompagnement dans la réduction des méfaits lors de Party And Play (PNP). 


KontakKontak est un service offert aux gars qui baisent avec d’autres gars, et qui organisent ou participent à des partys de sexe sur l’île de Montréal. 

Il s'agit d'un projet développé par ACCM (Sida bénévoles Montréal), financé par la DSP de Montréal, et d'un lien avec les ressources de santé sexuelle et l’information sur le dépistage des ITSS.

Kontak est un service de distribution de matériel sexuel et de consommation et offre un service d'écoute, de soutien et d'accompagnement pour les personnes qui consomment du crystal meth.


Ressource : Outil en ligne Mon BUZZ

Mon BUZZ est un outil en ligne pour faire le bilan de ta consommation d'alcool et de drogues en lien avec les effets possibles sur ta sexualité.  


monBuzzMon BUZZ est un projet issu de la collaboration entre RÉZO et des chercheurs de l'Université de Sherbrooke.

Il s'agit d'un outil en ligne pour faire ton bilan et mieux comprendre l'influence que peut avoir ta consommation sur ta vie. Au besoin, tu pourras clavarder avec un intervenant et obtenir des ressources.

RÉZO privilégie une approche globale de la santé pour les hommes gais et bisexuels, cisgenres et transgenres, séronégatifs ou séropositifs. Entre autre, il offre un programme pour l’amélioration des conditions de vie pour les travailleurs du sexe, avec notamment un centre de soir, des services d’information, de soutien, d’écoute, de référence et d’accompagnement.


Prévention : La réduction des méfaits

Dre Huchet de la Clinique Médicale du Quartier Latin mentionne quelques façons de réduire les méfaits lorsque'on consomme du crystal meth. 


Prévention : La pleine conscience

Michel Martel de la Clinique médicale OPUS parle des facteurs pouvant déclancher une consommation problématique et de certaines approches pour réduire ou cesser de consommer. 


Liste de Ressources

En cas de besoin, nous t'invitons à communiquer avec les ressources suivantes:

  • CRDM 514-288-1515 : intervention immédiate en lien avec toxicomanie 24h/24, 7jrs/7
  • CACTUS 514-847-0067 : réduction des méfaits, distribution de matériel d’injection, d’inhalation et de prévention 
  • KONTAK 514-527-0928 : matériel pour sex party, service d'écoute et soutien | outreach@accmontreal.org
  • PORTAGE 514-939-0202 : centre de réadaptation en toxicomanie | info@portage.ca
  • CMA : rencontres Crystal Meth Anonyme, basé sur les 12 étapes | mail@cmamtl.org

 


 

Don de sang chez les homosexuels: baisse de l’exclusion de 5 ans à 12 mois

Actualités internationales – 21 juin 2016  Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Métro) 20-06-2016

Les hommes ayant eu une relation sexuelle avec un homme (HARSAH) pourront désormais donner du sang au Québec à partir du 15 août, à condition de ne pas en avoir eu une dans les 12 mois précédant le don, a annoncé lundi Héma-Québec.

Source et suite de l’article

Robert Spitzer, ou quand les homos ont cessé d’être des malades mentaux

Actualités internationales – 20 janvier 2016 Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Têtu) 11-01-2016

Le psychiatre américain Robert Spitzer est mort le 25 décembre dernier à 83 ans. L’histoire le retiendra notamment comme celui qui sortit l’homosexualité du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) en 1973 à l’issue d’une lutte acharnée contre des psychanalystes conservateurs. Michel Minard, psychiatre et spécialiste du DSM, a répondu à nos questions.

Source et suite de l’article

Tags: