Les ITSS : est-ce qu’on capote pour rien?

Actualités internationales – 31 mars 2017  Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par :VICE) 28-03-2017

«Ces infections ont toujours été présentes, elles sont souvent asymptomatiques, facilement détectables et tout aussi traitables. Il serait peut-être temps d’accepter que, comme le sexe, les ITSS font partie de la vie.»

source et suite de l’article

EPCLUSA(MC), premier traitement pour les six génotypes de l'infection chronique par l'hépatite C, ajouté à la Liste des médicaments de la RAMQ

Actualités internationales –24 mars 2017    Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : News wire) 20-03-2017

Gilead Sciences Canada, Inc. (Gilead Canada) tient à souligner le leadership soutenu du Québec pour le traitement de l'hépatite C avec l'ajout à la Liste des médicaments de la RAMQ d'EPCLUSAMC (sofosbuvir/velpatasvir) à compter du 22 mars 2017. EPCLUSA est le premier schéma à un seul comprimé, pan-génotypique, à prise quotidienne pour le traitement des adultes atteints d'une infection chronique par le virus de l'hépatite C (VHC) de génotypes 1-6. Cette inscription permettra aux patients du Québec d'accéder à une thérapie curative et constitue une importante contribution à l'avancement des efforts du Canada dans la réalisation de son engagement vis-à-vis de l'Organisation mondiale de la Santé visant à éliminer l'hépatite C d'ici 2030. EPCLUSA, à raison d'un comprimé par jour pendant 12 semaines, peut être utilisé chez les patients adultes sans cirrhose ou avec cirrhose compensée, et en association avec la ribavirine (RBV) pour ceux atteints d'une cirrhose décompensée. Il est également le premier schéma à un seul comprimé approuvé pour le traitement des patients porteurs des génotypes 2 et 3, sans la nécessité de recourir à la RBV. .

Source et suite de l’article

Merci Google!

Actualités internationales – 15 mars 2017  Texte d’opinion ou témoignage
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Je suis séropo) 07-03-2017

Et dire que je survis à mon infection depuis une trentaine d'années maintenant. Je ne pense pas tous les jours à ce miracle, bien au contraire, j’ai même oublié ce que c’est que d’être vraiment malade, oublié ce terrible diagnostic : deux ans d’espérance de vie (la trithérapie n’existait pas encore). Au début, je me réjouissais à chaque anniversaire que je célébrais. J’allais de petite victoire en petite joie, vers un espoir un peu fou de peut-être célébrer le prochain Jour de l’An. Maintenant, je m’étonne d’en avoir réchappée alors que tant d’autres en sont morts. Je me sens redevable, je ne devrais pas gaspiller les jours qui me sont miraculeusement offerts. Je me dis parfois que je devrais vivre plus intensément, moi dont la routine quotidienne de célibataire un peu plate me satisfait pourtant.

source et suite de l’article

Arrêtons d'avoir peur.

Actualités internationales – 24 février 2017  Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Jesuisseropo) 22-02-2017

Voici des éléments qui font que nous avons de moins en moins raison d’avoir peur d’une infection au VIH et, par le fait-même, des personnes qui vivent avec le VIH.

source et suite de l’article

Faut-il mettre un terme à la criminalisation du VIH?

Actualités internationales –17 février 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : RCI) 15-02-2017

La Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le Sida (COCQ-SIDA) répond par l’affirmative, surtout en ce qui concerne la criminalisation disproportionnée. Le fait de criminaliser la non-divulgation du VIH, et tout ce qui est en lien avec la transmission et l’exposition au virus, est vivement condamné par l’ONUSIDA et par les instances de santé publique parce que c’est considéré comme étant contre-productif. C’est pourquoi elle en appelle à la réforme du droit criminel.

source et suite de l’article

Un «condom invisible» pour protéger les femmes

Actualités internationales – 15 février 2017    Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : La presse) 06 février 2017

Ce que vous voyez ici est unique au monde. Ça va sauver des millions et des millions de filles et de femmes », lance Rabeea Omar, chercheur au Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval. Il brandit un tube transparent percé de trous et rempli d’un gel translucide. Son nom : le condom invisible®, une invention sur laquelle planchent des chercheurs québécois depuis près de 20 ans.

Source et suite de l’article

Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2015 (et projections 2016)

Actualités internationales –09 février 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : INSP) 12-01-207

Le présent portrait s’inscrit dans le cadre du Programme national de santé publique. Ce document s’adresse aux professionnels de la santé, aux associations, aux intervenants, aux groupes communautaires et aux individus engagés, de près ou de loin, dans la lutte contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Il vise à fournir de l’information sur l’émergence, l’ampleur ainsi que la progression de ces infections et de leurs déterminants afin d’orienter les interventions et la planification des ressources nécessaires en matière de lutte contre les ITSS.Il fait état de la situation épidémiologique de l’infection génitale à Chlamydia trachomatis, de l’infection gonococcique, de la syphilis infectieuse, de la lymphogranulomatose vénérienne, de l’hépatite B, de l’hépatite C et de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

source et suite de l’article

Séropositif: savoir ou ne pas savoir

Actualités internationales – 20 janvier 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : jesuisseropo.org) 17-01-2017

Il fut d’abord un temps où savoir ou ne pas savoir avait bien peu d’importance, car le seul message que les personnes atteintes du sida se faisaient dire était : nous ne pouvons rien pour vous, vous allez mourir. Il fut ensuite un temps où savoir aurait fait une différence, mais on ne savait pas. On ne connaissait pas cette différence, donc on a développé des approches qui identifiaient le moment où il était préférable de commencer les traitements pour nous aider à vivre plus longtemps. Nous en sommes maintenant au temps où il est clairement établi que plus tôt nous nous savons infectés, le plus rapidement il est possible de commencer un traitement qui entraînera de nombreux bénéfices pour la suite de notre vie.

source et suite de l’article

Programme VHC Lotus : quand le communautaire prend le relais sur le système de santé québécois

Entretien avec l'intervenante-ressource du nouveau programme communautaire d'accompagnement au traitement VHC : Lotus.

Nouvelle cible thérapeutique contre les infections virales persistantes

Actualités internationales – 18 janvier 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Université du Québec) 11-01-2017

La vie est une question d’équilibre et l’organisme ne fait pas exception à cette règle. Ainsi, les niveaux d’expression d’une protéine peuvent influer sur la capacité du système immunitaire à neutraliser ou non un virus. Appelées interférons de type I (IFN-I), ces cytokines, jusqu’alors considérées comme des protéines clés dans la réponse antivirale, pourraient aussi contribuer au maintien de l’infection dans certaines pathologies virales. Le professeur Alain Lamarre du Centre INRS-Institut Armand-Frappier et son équipe ont réalisé des avancées significatives sur le rôle des IFN-I pouvant avoir des retombées prometteuses pour traiter plus efficacement des maladies virales comme l’hépatite C (VHC) ou l’immunodéficience humaine (VIH).

source et suite de l’article