Qui sommes-nous ?

L'équipe

Nous joindre

Guillaume Tremblay-Gallant
Direction générale
dg@pvsq.org
(514) 523-4636

Patrice St-Amour
Responsable du volet (In)Formations
education@pvsq.org
(514) 523-4636

Marlène David
Responsable du volet Soutien
intervention@pvsq.org
(514) 523-4636

 

Stagiaire en sexologie
Info-Herpès
info@infoherpes.org
(844) 847-4242

Justine Massicotte
Coordonnataire de contenus
contenus@pvsq.org
(514) 523-4636

Jade Vincent
Coordonnataire communications et mobilisation
communications@pvsq.org
(514) 523-4636

Conseil d'administration

Maxime Gariépy
Christophe Noualhat
Jean-Marc Fortin
Tony Doussot
Gabriel·le Crovasce
Tâm Vu-Teillac
Hubert Roberge

Présentation du Portail VIH/sida du Québec

Historique

L’histoire du Portail a commencé en juin 2006, quand La Maison du Parc remporte un appel à projets de MAC AIDS FUND pour créer le Portail VIH/sida du Québec. Le but était de créer un lien entre les personnes vivant avec le VIH au Québec et une ressource de soutien, notamment par la mise en place d’un site internet pour accéder à de l’information, de la formation, de l’écoute ou des interventions de soutien à distance.

En 2008, le Comité des personnes atteintes du VIH au Québec ferme ses portes. Ils sont instigateurs d’Info-traitements, un service d’information direct aux PVVIH quant aux traitements du VIH et dispensé par le biais d’une ligne téléphonique, d’ateliers et de conférences. Ce service provincial existe depuis 1989. Afin de maintenir les services d’Info-traitements, le Portail crée une ligne provinciale et sans frais d’informations sur le VIH. La même année, le Portail s’incorpore. L’ouverture officielle de l’organisme a lieu le 17 juin à la Maison du Parc à laquelle assistent de nombreuses personnalités, dont Évelyne et Nancy Farha.


En 2014-2015, le Portail lance Sext’Info : information, prévention, éducation et références sont maintenant accessibles directement par messages textes. Anonyme et gratuit, Sext’Info est un moyen moderne et facile de se connecter aux ressources du Portail. 2015, c’est aussi le début d’Info-Herpès en cogestion avec le CAPAHC et rendu possible grâce à la participation du département de sexologie l’UQAM. 

En 2016-2017, le Portail obtient le support financier à la mission grâce au Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). L’année 2017 est aussi l’année où le CAPAHC devient colocataire du Portail, cette cohabitation entre nos organismes facilitera la création de l’Alliance ETIAM, entre le CAPAHC, ASTTEQ et le Portail. Une alliance qui permet d’éduquer des PVVIH et des professionnels sur le VIH, VHC et les enjeux trans dans toute la province. Le nouveau financement attaché à ce projet a permis de renforcer l’équipe de travail et d’assurer 5 années d’activités d’éducation.

Valeurs de l’organisme

Au Portail nous souhaitons répondre le mieux possible au mandats de notre bel organisme. En tant que ressource provinciale, de seconde ligne, nous voulons offrir des informations, des formations et du soutien en présentiel comme à distance pour toutes les personnes intéressées ou concernées par le VIH et les ITSS.

Il est primordial pour nous de pouvoir rejoindre toutes les personnes d’où qu’elles viennent afin de lutter contre la stigmatisation qu’expérimentent les personnes qui vivent avec le VIH et/ou une ITSS. Répondre à ces belles exigences se fait, pour nous, à travers des valeurs d’inclusivité, d’écoute et de partage. Créer un lien de confiance avec ces personnes qui nous sollicitent est une de nos priorités. Nous pensons qu’accompagner les personnes qui nous contactent dans leur parcours vers d’avantage d’agentivité permettra de changer les choses.

Nous souhaitons garder la place de référence en matière d’informations sur le VIH et le ITSS pour la province. Cela passe par un engagement quotidien de toute notre équipe pour s’informer, se former et développer de nouveaux projets afin d’augmenter chaque jour le rayonnement du Portail. C’est ainsi que chaque année nous pouvons toucher plus de personnes et offrir plus de services innovants afin de lutter contre la stigmatisation et la transmission du VIH et des ITSS.