VIH : la PrEP utile parmi les migrants africains et caraibéens

Actualités internationales – 13 mars 2017    Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : actions traitement) 10-03-2017

Voilà plus d’un an que le Truvada est autorisé en prévention d’une infection par le VIH. La prophylaxie pré-exposition (PrEP), nom de cette stratégie, n’atteint pourtant pas l’ensemble de sa cible. 3 000 personnes ont déjà consulté un service hospitalier pour recevoir le traitement. Mais la quasi-totalité d’entre elles (98 %) sont des hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). Si les HSH sont la première population à risque, d’autres catégories sont très exposées au VIH. C’est le cas des personnes originaires de l’Afrique ou des Caraïbes. Les autorités sanitaires leur offrent la possibilité de recevoir le Truvada en prévention, au cas par cas. Cette stratégie aurait tout intérêt à se développer au sein de cette population, selon une étude parue dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) édité par Santé Publique France. Non seulement l’approche est techniquement faisable, mais elle réduirait en plus le nombre de contaminations.

Source et suite de l’article

Dernières nouvelles de l’épidémie aux USA: le poids des facteurs sociaux

Actualités internationales –22 février 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : VIH.org ) 20-02-2017

Deux médecins du Center of Disease Control (CDC) d’Atlanta, Sonia Singh (N°30) et Nicole Crepaz (N°31), ont fait le point sur l’épidémiologie actuelle du VIH aux USA chez les plus de 13 ans. Comme dans d’autres pathologies, les données présentées montrent que les fractures sanitaires au sein d’une population sont souvent des fractures sociales.

source et suite de l’article

Les passifs risquent-ils de contracter plus d’IST ?

Actualités internationales – 02 février 2017    Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Têtu) 20-01-2017

Cela fait partie des grands mythes de la sexualité gay : être actif « serait moins dangereux lors d’une relation sexuelle non-protégée ». Les passifs « prendraient plus de risques »…. Explications.

Source et suite de l’article

Le diagnostic du VIH suivi de l’amorce du traitement le même jour

Actualités internationales – 14 décembre 2016  Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : CATIE) 08-12-2016

Les essais cliniques ont révélé que le fait de commencer le traitement du VIH (TAR) très tôt dans le cours de l’infection peut améliorer considérablement la santé de la personne touchée et réduire énormément son risque de développer des infections graves. L’amorce précoce du TAR aide à réduire la quantité de VIH dans le sang, et l’utilisation continue du traitement fait diminuer celle-ci jusqu’à un niveau indétectable.

source et suite de l’article

Près de la moitié des porteurs du VIH dans le monde l'ignorent, alerte l'OMS

Actualités internationales – 02 novembre 2016   Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Lapresse) 29-11-2016

L'Organisation mondiale de la Santé a estimé mardi que près de la moitié des porteurs du VIH dans le monde ne savaient pas qu'ils étaient contaminés, et a lancé un appel pour un meilleur accès à l'autodépistage.

Source et suite de l’article

Sexposer

  

Une application pour conjuguer sexualité et santé.
profil pic Sexposer

Calcule ton risque pour le VIH et les Infections Transmissibles Sexuellement et par le Sang (ITSS), trouve le site de dépistage le plus proche de chez toi, teste tes connaissances et découvre comment réduire les risques de transmission...

Tout ça, en quelques clics.
In english ?

Google play

App store

NB. L’application Sexposer éprouve des problèmes de compatibilité avec iOS 10 pour Apple. Nous sommes sincèrement désolés de cet inconvénient et travaillons à trouver une solution viable à ce problème.
Sauf exception, l’application demeure disponible et fonctionnelle sur les appareils Android. Merci pour votre compréhension.

Pour toute discussion sur la prise de risque ou pour trouver une ressource, vous pouvez nous rejoindre par texto au service Sext'Info : 514-400-9301


Sexposer screenshot Sexposer screenshot Sexposer screenshot evaluateur

Nouvelle version disponible depuis le 1er décembre 2014.

La version 2.0 de l’application Sexposer est sortie le 1er décembre 2014 dans le cadre de la Journée Mondiale du Sida.

Tu y trouvera une version mise à jour des ressources québécoises, une actualisation des moyens de se protéger, la possibilité d'envoyer tes questions par messages textes confidentiels et surtout,Sexposer est maintenant disponible en anglais et sur la plateforme Android

Cette version enrichie a été travaillée en collaboration avec plusieurs bénévoles, ainsi qu'AIDS Community Care Montreal (ACCM), un partenaire de longue date du Portail.

Pour en savoir plus sur Sexposer:

Pour accéder à certaines fonctions de Sexposer toujours disponibles en ligne :

Vous pouvez soutenir le développement de Sexposer en faisant un don sur le site Canada Don.
Sexposer est une réalisation du Portail VIH/sida du Québec. Le contenu a été révisé scientifiquement par le Dr Harold Dion de la clinique l'Actuel.

Autres ressources ludiques en ITSS

Pour aller plus loin

profil pic SexposerAn application to combine sexuality and health.

Calculate your risk for HIV and sexually transmitted infections, locate screening sites nearest you throughout Quebec, test your knowledge and learn how to protect  yourself  and reduce the risk of transmission ... All this in a few clicks.

  

App store

disponible_google_play

NB. The Sexposer application is unfortunately experiencing compatibility issues with iOS 10 for Apple products. We are sincerely sorry for this inconvenience and are working to find a viable solution. Thank you for your understanding.

Unless otherwise noted, the app remains available and functional on Android devices. Also, to ask any question about sex or relationships in English, you can also text SextEd at 514-700-4411to get an answer within 24 hours!

Version 2.0 of our application Sexposer is available since the 1st of December 2014, World AIDS Day.

Other than calculating your risk for HIV and sexually transmitted infections (STIs), you can find updated ressources and means of protections, send your questions by confidential SMS, and  above all, Sexposer is now available in English and for Android.

This new version has been worked on in collaboration with several volunteers and with AIDS Community Care Montreal (ACCM), a longtime partner of Portail.

Support the development of Sexposer by making a donation at  CanadaHelps.

Que faire après une prise de risque ?

FAQ

Que faire après une prise de risque ?

Consultez un médecin le plus rapidement possible. Il évaluera le risque de transmission du VIH et, au besoin, il prescrira une prophylaxie post-exposition (PPE). Le service Info-Santé, accessible partout au Québec en composant le 811, peut vous indiquer où trouver un médecin sans rendez-vous.

La prophylaxie post-exposition (PPE) est un traitement combinant plusieurs antirétroviraux. Les médicaments doivent être pris à heures fixes, pendant quatre (4) semaines. La PPE peut empêcher l’infection au VIH après l’exposition au virus. Mais pour être efficace, elle doit être commencée le plus tôt possible, dans les 72 heures suivant l’exposition au virus. Le traitement doit être pris fidèlement jusqu’à la fin des quatre semaines. La PPE peut avoir des effets secondaires (vomissements, diarrhée, grande fatigue, etc.).

Où puis-je avoir accès à la PPE ?

Au Québec, la PPE peut être prescrite dans les urgences des hôpitaux et les cliniques spécialisées. Certains médecins sont encore réticents à prescrire la PPE pour une exposition non-profesionnelle. Mais les mentalités changent. Selon la combinaison des médicaments utilisée, le coût mensuel peut varier entre 1 100 et 1 500$ environ. À l'heure actuelle, ces traitements sont couverts par le régime public d'assurance médicament du Québec (RAMQ), pour une contributon maximale d'environ 86$. 

Dans le cadre des activités de Fierté Montréal et Fierté Canada 2017, voici quelques ressources où il est possible d'obtenir un dépistage, des traitements liés aux ITSS et la PPE.

Montréal

Clinique SIDEP+ du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

1705 rue de la Visitation, Montréal. H2L 3C3

514-527-9565 poste 1661

Site sécurisé permettant de prendre rdv en ligne

 

Clinique médicale l'Actuel

1001 boul. de Maisonneuve Est, Bureau 1130. Montréal. QC. H2L 4P9

514-524-1001

 

Clinique médicale du Quartier Latin

905 boul. René Lévesque Est. Montréal. QC. H2L 5B1

514-285-5500

 

Clinique médicale OPUS

1470 rue Peel, A suite 850. Montréal. QC. H3A 1T1

514-787-6787

 

Hors Montréal

À venir

 

Quand passer un test de dépistage ?
Les plus récents tests de dépistage du VIH effectués à partir d’une prise de sang (tests standards) peuvent détecter la présence du VIH de 16 à 40 jours après une prise de risque. Ces tests détectent les anticorps du VIH ainsi que l’antigène P24. Toutefois, un test négatif après une période aussi courte n’est pas fiable à 100 %. Il est recommandé de passer un test de confirmation trois mois (12 semaines) après la prise de risque.

Les tests de dépistage rapide du VIH effectués en prélevant quelques gouttes de sang au bout du doigt (tests rapides) atteignent leur fiabilité maximale après une période de trois mois (12 semaines) après la prise de risque.

Vous voulez passer un test de dépistage du VIH ?

Dernière mise à jour : 11 juillet 2017

Pour en savoir plus

Antirétroviraux : médicament qui combat les rétrovirus, les virus à A.R.N. Le VIH est un rétrovirus.