Kenya : bientôt un médicament pour protéger les personnes séronégatives contre le sida

Actualités internationales – 21 mars 2017   Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Africanews) 15-03-2017

Le pays d’Afrique de l’Est va distribuer dès le mois prochain un nouveau médicament censé protéger contre la pandémie. Pre-exposure Prophylaxis, c’est le nom de ce médicament qui sera d’abord remis aux personnes présentant les risques les plus élevés de contraction du virus avant d‘être accessible au reste de la population kényane.

Source et suite de l’article

VIH : la PrEP utile parmi les migrants africains et caraibéens

Actualités internationales – 13 mars 2017    Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : actions traitement) 10-03-2017

Voilà plus d’un an que le Truvada est autorisé en prévention d’une infection par le VIH. La prophylaxie pré-exposition (PrEP), nom de cette stratégie, n’atteint pourtant pas l’ensemble de sa cible. 3 000 personnes ont déjà consulté un service hospitalier pour recevoir le traitement. Mais la quasi-totalité d’entre elles (98 %) sont des hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). Si les HSH sont la première population à risque, d’autres catégories sont très exposées au VIH. C’est le cas des personnes originaires de l’Afrique ou des Caraïbes. Les autorités sanitaires leur offrent la possibilité de recevoir le Truvada en prévention, au cas par cas. Cette stratégie aurait tout intérêt à se développer au sein de cette population, selon une étude parue dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) édité par Santé Publique France. Non seulement l’approche est techniquement faisable, mais elle réduirait en plus le nombre de contaminations.

Source et suite de l’article

VIH : les femmes à risque n'ont pas suffisamment accès à la PrEP

Actualités internationales – 10 mars 2017   Crédibilité à vérifier
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Pourquoi Docteur?) 10-03-2017

Elle s’est frayée un chemin parmi les hommes. La PrEP, que certains décrivent comme le « préservatif chimique » - bien qu’il ne protège que du VIH et pas des autres IST – s’installe en France en tant qu’outil de lutte contre les nouvelles infections, parmi la panoplie de méthodes préventives. Depuis janvier 2016, ce médicament peut être prescrit aux personnes exposées à un haut risque de contracter le VIH par voie sexuelle. Ce traitement a d’abord fait l’objet d’une recommandation temporaire d’usage afin de suivre et d’évaluer les débuts de la PrEP en France (prophylaxie pré-exposition). En un an, plus de 3000 personnes en ont bénéficié. Parmi elles, très peu de femmes.

Source et suite de l’article

Mise à jour sur la recherche : Une méta-analyse révèle que la PrEP est efficace chez les femmes lorsque le taux d’observance est élevé

Actualités internationales – 08 mars 2017  Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : CATIE) 01-03-2017

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) par voie orale a fait preuve d’une grande efficacité lors des recherches menées auprès d’hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH); cependant, les recherches menées auprès des femmes ont donné des résultats mixtes,2,3,4,5,6 ce qui a fait naître des préoccupations concernant la possibilité que la PrEP soit moins efficace chez les femmes. Sur les cinq essais cliniques randomisés (ECR) qui incluaient des femmes, 2,3,4,5,6 deux (portant uniquement sur des femmes ) ont révélé qu’un régime quotidien de PrEP orale n’était pas efficace pour réduire le risque de transmission du VIH. Il est probable que le très faible taux d’observance de la PrEP quotidienne (moins de 30 %) parmi les femmes inscrites à ces deux études était à l’origine du manque d’efficacité observé.

source et suite de l’article

Comment un gay hollandais est-il devenu le troisième utilisateur de la PrEP à contracter le VIH?

Actualités internationales – 22 février 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par :Unicorn Booty) 22-02-2017

Un Hollandais âgé de 50 ans est devenu la troisième personne dans le monde à avoir contracté le VIH. Et ce malgré la prise quotidienne de la prophylaxie pré-exposition (PrEP). Dans les deux premiers cas de contamination, les deux personnes touchées avaient été infectées par une souche de VIH multirésistante. Une souche qui était résistante au ténofovir et à l’emtricitabine, les deux molécules actives présentes dans Truvada. C’est le médicament utilisé pour la PrEP. Mais dans ce troisième cas, l’homme n’avait pas contracté cette souche résistante aux médicaments.

source et suite de l’article

CROI 2017 - Syphilis: une augmentation multifactorielle

Actualités internationales – 21 février 2017  Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : VIH.org) 16-02-2017

Dans une session ironiquement baptisée «Strangers in the night» consacrée aux infections sexuellement transmissibles ( IST ), Matthew Golden, de l’Université de Washington (Seattle, USA), a fait le point sur l’évolution de l’épidémiologie de la syphilis aux USA, en particulier dans un contexte d’augmentation du recours à la prophylaxie pré-exposition ( PrEP ).

source et suite de l’article

Bloncage de descovy :le TRT-5 analyse

Actualités internationales –10 février 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par :Seronet) 03-02-2017

En septembre 2016, la Haute autorité de santé (HAS) a délivré la plus mauvaise note possible au Descovy — un médicament anti-VIH de Gilead (combinaison des molécules emtricitabine et ténofovir alafénamide) — en lui octroyant une très mauvaise évaluation de "l’amélioration du service médical rendu". Ce qui n’interdit pas sa commercialisation, mais limite le prix que le laboratoire peut en espérer (environ 10 % de moins que le Truvada). Gilead a alors décidé de retirer sa demande d’inscription de Descovy sur la liste des médicaments remboursables. Sa commercialisation est donc suspendue pour le moment. Quelles sont les conséquences ? Comment ont réagi les associations de lutte contre le sida. Représentant de AIDES au TRT-5, groupe interassociatif sur les traitements et la recherche thérapeutique, Vincent Leclercq fait le point pour le compte du collectif.

source et suite de l’article

Nouvel essai de PReP lancé en France

Actualités internationales – 08 février 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : Séronet) 02-02-2017

Ce n’est pas une navette spatiale, mais un essai de PrEP. Discover est une étude dirigée par le laboratoire Gilead qui va évaluer l’efficacité de la deuxième génération de médicaments pour la prophylaxie pré-exposition. Elle va démarrer en mars prochain, avec près de 5 000 participants prévus dans le monde. En France, les personnes intéressées pourront être incluses dans quatre sites : à Paris (les hôpitaux Tenon et Saint-Louis), à Marseille (L’hôpital européen) et à Nice (L’Archet). Les personnes déjà suivies pour la PrEP dans ces lieux pourront se voir proposer d’entrer dans l’essai.

source et suite de l’article

La PrEP au Canada : que savons-nous de la sensibilisation, de l’acceptabilité et de l’utilisation?

Actualités internationales – 06 février 2017  Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : CATIE) 01-02-2017

Un corpus croissant de données nous indique que la prophylaxie pré-exposition (PrEP) est une stratégie fortement efficace pour réduire le risque de transmission du VIH si elle est utilisée correctement et régulièrement. En février 2016, Santé Canada a approuvé l’utilisation orale quotidienne de Truvada à titre de PrEP, en association avec des pratiques sexuelles plus sécuritaires, afin de réduire le risque de transmission sexuelle du VIH pour les personnes à risque élevé de contracter le VIH. Cette approbation était une mesure nécessaire pour accroître l’accès à la PrEP au Canada. Cependant, pour que la PrEP ait un impact sur la prévention des nouvelles infections par le VIH, elle doit être accessible pour les personnes à risque élevé de contracter le VIH et elle doit être utilisée par celles-ci. Les intervenants canadiens ont un rôle à jouer pour faciliter la sensibilisation concernant cet outil de prévention du VIH et pour en favoriser l’accessibilité et l’utilisation.

source et suite de l’article

Baisse importantes du nombre de découvertes de séropositivité dans deux cliniques à Londres

Actualités internationales – 16 janvier 2017   Information crédible
Revue de presse de l’actualité VIH/VHC/ITSS
(Par : VIH.org) 13-01-2017

Alors qu’en France, les premiers résultats de la prophylaxie pré-exposition ( Prep ) sur la courbe des contaminations par le VIH sont encore attendus, des cliniques anglaises annoncent une chute de 40% à 50% des nouveaux diagnostics en un an. Grâce à la prévention biomédicale, mais pas seulement.

source et suite de l’article